Site Lavigerie des Missionnaires d'Afrique (Soeurs Blanches et Pères Blancs belges)
               
 
« Je vis avec mon peuple »
 
 

Patricia Massart


BUKAVU (Kadutu)
Patricia Massart

Au Congo depuis 1959, à part quelques années de service en Belgique, en France et au Rwanda, je vis avec ‘mon peuple’ qui souffre mais surtout qui espère au delà de toute espérance.
 
  Cathédrale de Bukavu
Depuis 1995, je suis à Kadutu,
la plus grande cité de Bukavu.

    Mes activités se situent dans deux domaines :
  • au service de la communauté :
    lessive, courses… et accueil des sœurs de passage.
  • activités à l’extérieur :
    - Secrétariat de l’USUMA-KIVU,Union des Supérieures Majeures de la province du Kivu, qui compte une quarantaine de Congrégations
    - Comité diocésain des femmes.
 
 
Comme secrétaire de l’USUMA
j’assure le lien entre
les différentes Congrégations.



 
 
  Ces dernières années, suite à la guerre, il a fallu faire face à bien des imprévus.
 
 
 
Coulée de lave
 
 

Après l’accueil des réfugiés du Rwanda,
il y a eu celui des nombreux déplacés du Congo,
au moment de l’éruption volcanique de Goma.

Les religieuses, dans la mesure de leurs possibilités, se sont beaucoup investies pour soulager ces grandes misères.
 
 
Depuis deux ans, l’Institut de Formation Religieuse a été transféré de Goma à Bukavu, à cause de l’anéantissement total des infrastructures par la coulée de lave du Nyiragongo.

Cela a nécessité de nombreuses démarches, réunions, projets, rapports…

Ce qui est magnifique...
c’est que tout continue à fonctionner
malgré la situation d’insécurité, d’instabilité !


I.F.R.
 
 


Nous suivons l’exemple de la population qui continue à vouloir vivre, alors que les forces de la mort dressent continuellement des embûches sur son chemin.
 

Webmaster