Lavigerie : Site officiel des Missionnaires d'Afrique (Soeurs Blanches et Pères Blancs belges)
               
 
LA RUZIZI ET LE CENTENAIRE DE L'ARCHIDIOCÈSE DE BUKAVU
1906-2006

 
 
  Nyangezi
L’Archidiocèse de Bukavu fête, pendant toute une année, le centenaire de sa fondation.

C'est en se portant à l'extrême Nord du Vicariat Apostolique du Haut Congo, que le premier groupe de missionnaires Pères Blancs envoyé par Monseigneur Victor Roelens est arrivé à Nyangezi. Ils découvraient une région assez peuplée, le pays des Bashi.

Parmi les premiers missionnaires arrivés, une mention spéciale doit être faite du P. Joseph Van der Haeghe, jeune missionnaire belge qui fonda le poste de Nyangezi.

Le 15 septembre 1906, il arriva très fatigué après un voyage de onze jours à partir de Lusenda. Malgré sa fatigue et ses forces déclinantes, il voulut arpenter la région et prendre contact avec les chefs et la population.
 
 

Le 8 novembre, à trente deux ans, il s'est éteint à Nyangezi après avoir dit ces paroles inoubliables :

”Je crois que c'est sur ma tombe que vous devez fonder la mission du Kivu ; mon corps sera la première pierre !”

Une vraie prophétie scellée de sa vie.

La fondation de Nyangezi sera, en effet, la petite graine de sénevé qui va donner naissance à ce grand arbre qu'on appellera un jour l'Archidiocèse de Bukavu avec tous ses diocèses suffragants : Goma, Kasongo, Uvira, Butembo et Kindu.

Fondation de Nyangezi
Fondation de Nyangezi
 
 

Un essor merveilleux dû au zèle infatigable d'une poignée d'hommes résolus qui n'a pas ménagé ses forces et a su, sous la conduite de l' Esprit Saint, lire les signes des temps et des lieux pour y fonder toutes les paroisses que nous voyons aujourd'hui.
Quand on circule dans Bukavu, on ne peut manquer d'être impressionné par le nombre de prêtres, de religieux et de religieuses. Combien de maisons de formation, de grandes écoles surgies à côté de cet immense Collège Alfajiri fondé et dirigé par les Pères Jésuites ; symbole parfait d'une institution qui a résisté contre vents et marées et qui incarne parfaitement l'idée d'un développement durable.
Le 20 décembre 2006, une équipe de vie du Centre de Formation Missionnaire de la Ruzizi, est allée en excursion à Nyangezi. Sans en avoir l'air, c'était comme un retour aux sources. Le groupe a découvert la tombe du Père Joseph Van der Haeghe et a pu se recueillir auprès de ce grain jeté en terre et qui avait accepté de mourir pour donner beaucoup de fruit.
 
 
Sur la tombe du Père Van der Haeghe
Sur la tombe du Père Van der Haeghe
Un de ces fruits, c'est évidemment le Centre de la Ruzizi, qui fut le premier fondé par la Société, en 1978, pour accueillir les jeunes africains tentés par l'aventure missionnaire proposée par le Cardinal Lavigerie.

Bien sûr que la Ruzizi, comme on l'appellera désormais, est fière d'être la première d'une belle sérié de premiers cycles, en Afrique, au Mexique, au Brésil, aux Philippines, aux Indes et en Pologne.

La Ruzizi peut aussi se vanter d'être sise dans un cadre de toute beauté, au bord du Lac Kivu et en bordure de son déversoir, la rivière du même nom, qui va couler tantôt calmement, tantôt avec fracas vers le grand Lac Tanganyika.
 
 

Mais oui, venez nous voir. Nous vous conduirons à Nyangezi, en pèlerinage, sur la colline de Lukananda où l'Archidiocèse est en train d'aménager le sanctuaire du centenaire. Peut être, un jour, les restes de notre confrère Joseph Van der Haeghe y reposeront-ils ?
Oui, venez partager quelques heures de notre vie à la Ruzizi, dans notre jolie chapelle, sans parler du réfectoire où vous découvrirez une jeunesse pleine de vie et riche en décibels. Vous pourrez aussi vous baigner en toute sécurité ; les crocodiles ne remontent pas la Ruzizi !
Vous pourrez aussi admirer la très belle Cathédrale de Bukavu qui domine à peu près toutes les ravissantes baies du Lac Kivu, et enfin vous pourrez aller vous recueillir sur les tombes des vaillants pasteurs que l'Église a donnés à son peuple pour traverser les dures épreuves de ces dernières années.


Waly Neven, Mis. d'Afrique
Père Joseph Van der Haeghe
Père Joseph Van der Haeghe

 
 
 
Texte et photos fournis par
 

Webmaster